Les différentes pollution de l’air intérieur

dark Vador

LA POLLUTION DE L’AIR INTÉRIEUR

Savez vous que l’air extérieur est plus pollué que l’intérieur? Beaucoup d’entre vous ignorent que l’air intérieur dans les habitations est 10 à 15 fois plus pollué que l’air extérieur. Ceci vous semble difficile à croire ? Et pourtant, c’est est un fait !

Pourquoi ? Tout simplement parce que l’air intérieur contient des polluants dont la présence est due à l’activité humaine du quotidien.

Ceci est d’autant plus important à prendre en considération, que nous passons 80 % de notre temps dans des lieux fermés tels que les maisons, les lieux de travail, les écoles, les transports…

QUELLES SONT ALORS LES DIFFERENTES CAUSES DE LA POLLUTION DE L’AIR INTÉRIEUR ?

Avant de détailler ces causes, rappelons tout de même un chiffre annoncé par l’OMS (Organisation Mondiale de La Santé) : 4 millions de personnes meurent chaque année dans le monde de maladies causées par la pollution intérieure. En effet, les particules polluantes présentes dans l’air des habitations peuvent être à l’origine de maladies comme le cancer du poumon, l’asthme, les bronchites et certaines maladies cardiovasculaires.

Maintenant, voyons en détail les principales causes de la pollution intérieure.

etiquetage_cov

   1) LES POLLUANTS CHIMIQUES

Tout d’abord, les matériaux de construction (tels que les isolants, les parquets ou certains bois traités) contiennent des composés chimiques tels que le benzène ou la formaldéhyde (un gaz cancérogène) et d’autres COV néfastes pour la qualité d’air que vous respirez dans votre maison. (Les composés organiques volatils, ou COV sont des composés organiques pouvant facilement se trouver sous forme gazeuse dans l’atmosphère terrestre. Ils constituent une famille de produits très large.)

De même, les peintures (même anciennes), les colles, les solvants, les produits de nettoyage et les cosmétiques (poudres, crème, lingettes…) dégagent des COV contenant du carbone et d’autres particules polluantes nuisibles pour votre santé.

De plus, de nombreux produits d’apparence banale, tels que les vêtements ou les jouets peuvent dégager dans l’air des phtalates, qui sont des composés chimiques dérivés de l’acide phtalique, principalement présents dans les plastiques.

D’autre part, les appareils à combustion comme les équipements de la cuisine ou les appareils de chauffage peuvent produire du monoxyde de carbone qui est un gaz très dangereux car il n’a pas d’odeur, et qui provoque des maux de tête chroniques et une grande fatigue. En cas d’absence d’aération en présence d’un taux élevé de monoxyde de carbone, celui-ci peut entrainer la mort en quelques minutes seulement. Ces appareils à combustion, peuvent également produire du dioxyde d’azote.

En outre, la fumée du tabac contient des composés toxiques tels que l’acroléine ou le benzène qui se diffusent dans l’air de votre habitation lorsque vous fumez.

Mais ce n’est pas tout, d’autres composés organiques tels que le pentanal contenu dans les parfums ou le butanal présent dans les résines, participent également à la pollution de l’air intérieur.

   2) LES BIO-CONTAMINANTS

LES MOISISSURES

L’humidité dans la maison peut provenir de la condensation de vapeur d’eau (douche, cuisine, séchage du linge…), ou bien de problèmes plus structurels tels que les remontées capillaires dans les murs. Cette humidité, lorsqu’elle n’est pas traîtée par un système de ventilation ou et un assèchement de vos murs, entraîne le développement de moisissures, de micro-organismes végétaux et de bactéries qui forment des traces verdâtres ou noires sur les parois.

Ces moisissures contiennent des spores qui sont libérées dans l’air et qui se retrouvent dans vos poumons, et provoquent des problèmes respiratoires chez les personnes les plus fragiles (enfants, personnes âgées, asthmatiques…).

LES ACARIENS

Ce sont des êtres vivants microscopiques qui sont présents dans les meubles, les matelas, oreillers, tapis, etc… Ils sont un facteur important de la pollution de l’air intérieur car nous pouvons les respirer avec la poussière contenue dans l’air.

LES ANIMAUX DE COMPAGNIE

Les chiens et les chats transportent sur leur corps des acariens et certains allergènes ou particules allergisantes qui peuvent se retrouver dans l’air de votre logement.

AUTRES POLLUANTS

Le plomb, présent dans les anciennes habitations et lié à l’écaillage des peintures, est également un facteur de mauvaise qualité de l’air.

Le radon est un gaz toxique qui pénètre dans les maisons par le sol, particulièrement dans certaines régions. Ce gaz cancérigène résulte de la désintégration de l’uranium et du radium qui se trouve naturellement dans le sol.

Par conséquent, il est fortement recommandé, pour lutter contre la pollution intérieure, de veiller à bien aérer les pièces de votre habitation. L’idéal étant d’installer un système VPH, VMI ou CTA (famille des Ventilations Positives Hygrorégulées) qui purifie l’air de votre maison tout en luttant contre l’humidité. Pour ce type d’installation, nous vous conseillons de prendre contact avec un professionnel qualifié de Stop-Humidité.

Horaires

Du lundi au vendredi: 9h-19h

logo-stop-humidite-france
Nous intervenons en
  • PACA
  • Occitanie
  • Nouvelle Aquitaine
  • Auvergne Rhône Alpe
  • Bourgogne Franche comté
  • Centre Val de Loire
  • Pays de la Loire
  • Bretagne
  • Normandie
  • Haut de France
  • Île de France
  • Grand EST

Laisser un commentaire