QU’EST-CE QUE LE POINT DE ROSEE?

Fenêtres embuées, condensation sur les tuyaux, LES WC... point de rosée atteint SUR les murs

condensation 2 stop-humidite-france.fr

LE POINT DE ROSÉE:

Le point de rosée ou cette température de rosée est la température en dessous laquelle de la rosée se dépose naturellement. Techniquement parlant, en dessous de cette température qui dépend de l’humidité ambiante, la vapeur d’eau contenue dans l’air se condense sur les surfaces, par effet de saturation.

Cette humidité contenue dans l’air passe de l’état gazeux à l’état liquide. C’est encore, le moment à partir duquel tout refroidissement brutal fera entrainer l’apparition de l’eau sous sa forme liquide.

Bref, c’est la température à laquelle la vapeur d’eau se condense! On comprend aussi pourquoi la condensation dans les fenêtres arrive plus facilement en hiver, puisque les températures extérieures sont beaucoup plus basses.

Plus le taux d’humidité contenu dans l’air intérieur est important, plus la condensation se forme facilement.

POURQUOI C'EST IMPORTANT DE SEN SOUCIER?

LES FENÊTRES ET AUTRES SURFACES

Nos fenêtres sont généralement les premières touchées, car elles sont la partie la moins isolée (et donc la plus froide surtout en double vitrage…) de l’enveloppe thermique du bâtiment. La condensation est donc à éviter sur nos fenêtres pour deux raisons très importantes :

  • La condensation empêche nos fenêtres de remplir leur première fonction: permettre de voir à l’extérieur et également de faire entrer les rayons chauds et lumineux du soleil. Et avoir une fenêtre qui ne remplit pas ce rôle, c’est tout simplement avoir installé un énorme « pont thermique » (endroit où le froid s’infiltre) dans son mur, et en perdant les avantages.
  • La condensation peut causer des dégâts sur le cadre de la fenêtre. Cela peut altérer sa durabilité (peinture, corrosion, …) et causer une prolifération de moisissures ou champignons nocifs pour la santé.

Cette condensation peut également se former sur les autres surfaces froides de notre maison : les tuyauteries, les portes, les murs extérieurs, la toiture, etc, etc… Si la condensation apparaît régulièrement sur vos fenêtres ou si vous observez des taches d’humidité dans la maison, il serait temps de s’alarmer. C’est le signe que votre taux d’humidité à l’intérieur de la maison est beaucoup trop important, créant un terrain favorable pour la prolifération de contaminants et de problèmes de santé : bactéries, virus, champignons, moisissures, mites, acariens, rhinites, asthme, etc. (Lire ici ).

Un taux d’humidité important dans notre habitation peut également cacher des dégâts d’eau considérables dans les murs, le sous-sol ou la toiture. Et il faudra y remédier rapidement…

Comment prévenir la condensation sur les surfaces ?

point de rosée

C’est pas compliqué mais cela va dépendre du degré ou du niveau de cette vapeur d’eau chez vous!  

  • Pour augmenter la température des surfaces les plus froides de notre habitation, il faut bien isoler les éléments froids de l’enveloppe.
  • Pour les portes et fenêtres, choisissez les plus performantes : elles seront plus efficaces pour vous isoler du froid et leur surface vitrée intérieure sera ainsi plus chaude, et donc moins susceptible de créer de la condensation.
  • Assurez-vous que votre maison est bien étanche à l’air pour éviter que l’air intérieur qui s’échappe par les interstices de votre enveloppe et créé ainsi des ponts thermiques. Tentez de boucher toutes les fissures et trous et autres ouvertures visibles dans les murs et les plafonds, même si cela peut poser un bon défi en rénovation. Il faudra porter une attention particulière à la jonction mur-plafond.  Portez une  attention particulière aux solives.
  • Pour maintenir un taux d’humidité optimal dans votre maison, optez pour une ventilation efficace qui assurera un renouvellement adéquat de l’air intérieur et évacuera l’humidité des zones où les activités quotidiennes en créent le plus, telles que la cuisine et la salle de bain.

Il est possible que les moyens évoqués précédemment ne soient pas suffisants, ou bien que vous habitiez dans une maison existante qui comporte des défauts de conception. Heureusement, il est possible d’agir et de limiter les activités qui créent beaucoup d’humidité :

  • Limitez la durée de vos douches
  • Faites bon usage de vos ventilateurs d’extraction dans la cuisine et la salle de bain
  • Évacuez l’air de votre sèche linge à l’extérieur de la maison
  • Posez un couvercle sur vos casseroles lors de la cuisson pour limiter l’évaporation

Si malgré cela le taux d’humidité reste élevé, ce n’est pas forcément nécessaire d’acheter un déshumidificateur qui vous sera surtout utile en été. Dans les vieux bâtiments, il est rare d’avoir ce type de système, vous pouvez donc simplement aérer la pièce jusqu’à ce que le degré hygrométrique ait suffisamment baissé. Cela se fait bien sûr au détriment de l’efficacité énergétique : cette solution de fortune doit être votre dernier recours! Préférez les journées plus chaudes et ensoleillées pour aérer…

Horaires

Du lundi au vendredi: 9h-19h

logo-stop-humidite-france
Nous intervenons en
  • PACA
  • Occitanie
  • Nouvelle Aquitaine
  • Auvergne Rhône Alpe
  • Bourgogne Franche comté
  • Centre Val de Loire
  • Pays de la Loire
  • Bretagne
  • Normandie
  • Haut de France
  • Île de France
  • Grand EST

Laisser un commentaire